Menu

Orgasme vaginal : Comment connaître l'orgasme vaginal ?

Les sexologues affirment qu’il existe un lien entre la musculation du périnée et la capacité à éprouver l’orgasme vaginal. Quel est le mécanisme ? Peut-on apprendre à connaitre l’orgasme vaginal en pratiquant la musculation du périnée ?

Sommaire:

Périnée et orgasme vaginal, quel est le lien?

Le vagin est entouré de muscles du périnée (voir l'anatomie), et le plaisir sexuel vient de leurs contractions. Plus les muscles sont fortifiés, plus la contraction musculaire est forte, plus le plaisir vaginal est grand. Dans certaines civilisations anciennes les femmes utilisèrent habilement leur périnée. Elles pouvaient serrer et relâcher leur plancher pelvien autour du sexe de leur partenaire, selon leur volonté, pour donner et recevoir du plaisir. De telles femmes ont été appelées "Kabbazah" par les arabes ou "Geishas" par les Japonais.

Tonifier le périnée pour atteindre l'orgasme

En contractant volontairement son périnée autour du sexe de l’homme, la femme intensifie la stimulation de zones érogènes du vagin pendant le rapport sexuel. La jouissance que peut procurer la pénétration vaginale provient en grande partie de la stimulation du point G, et du corps du clitoris (qui inclue les bulbes vestibulaires qui anatomiquement se trouvent derrière les petites lèvres). Des travaux d’odile buisson, à l’appui d’une série d’échographies en 3D démontrent cette composante purement mécanique du plaisir féminin, par le frottement du pénis contre ces zones érogènes lors du coït.

En plus, les contractions et relâchements conscientes et rythmiques du plancher pelvien favorisent les contractions involontaires des muscles lisses du vagin. Ces contractions peuvent se répandre jusqu’aux contractions involontaires du plancher pelvien et des muscles abdominaux. C’est une manifestation de l’orgasme vaginal. La force des muscles du périnée influence directement le ressenti de l’orgasme vaginal.

A cause de nombreux tabous imposés par la société moderne, les femmes ne connaissent pas l’anatomie de leur périnée et en sont rarement conscientes. Elles ne savent pas qu’elles peuvent améliorer leur vie sexuelle en pratiquant la musculation du périnée. En pratiquant la gym sexuelle vous pouvez acquérir ce savoir-faire pour un plus grand plaisir pour vous et votre amoureux !

Pourquoi chercher à connaître l'orgasme vaginal ?

Parce que l’orgasme clitoridien ne dure que 14 secondes tandis que l’orgasme vaginal peut durer jusqu’à 30 minutes ! La femme éprouve des vagues de plaisir qui s’intensifient et s’atténuent… pendant 30 minutes… Pendant ce temps, les muscles lisses du vagin et les muscles striés du périnée se contractent régulièrement, d’une façon involontaire. Ces vagues orgasmiques multiples se propagent dans toutes les parties du corps, et détendent en profondeur jusqu’à un assouvissement complet.

L’orgasme vaginal est un entrainement supplémentaire du plancher pelvien. On relie l’utile à l’agréable ! La condition nécessaire pour connaître le plaisir vaginal prolongé est d’avoir ses muscles du périnée fortifiés. Les muscles faibles se fatiguent vite et n’arrivent pas à se contracter longtemps !

Le plancher pelvien est un muscle « caché » du corps. Les femmes ne sont pas conscientes de son existence et le sollicitent rarement. Le mode de vie sédentaire, de mauvaises habitudes de respiration, de mauvais gestes pendant les entrainements sportifs et tout simplement le fait d'avancer dans l'âge affaiblissent le périnée et réduisent les sensations orgasmiques.

Lorsque la femme éprouve un orgasme, induit par la stimulation clitoridienne ou vaginale, les muscles lisses du vagin ne se contractent pas ou se contractent très faiblement. L’orgasme ne se traduit pas par des contractions involontaires du périnée. Il n’y a plus d’entraînement naturel de cette zone musculaire. Un sentiment de frustration peut s’installer. On éprouve du plaisir, mais un sentiment de manque persiste, comme si le plaisir n’était pas complet…

A la longue, en plus de cette frustration sexuelle qu’on n’arrive pas à exprimer et à expliquer, l’affaiblissement du périnée peut se traduire par le vagin large, les pets vaginaux, les fuites urinaires ou même la descente d'organes ! La pratique de la musculation du périnée permet de prévenir tous ces risques.

Comment avoir un orgasme vaginal ?

L’orgasme féminin est souvent considéré comme le saint graal du plaisir féminin. Pourtant, l’orgasme vaginal, ça peut s’apprendre ! La pratique régulière de la musculation du périnée renforce le plancher pelvien et rend les sensations de pulsations orgasmiques plus prononcées. Elle permet de rétablir le lien reflexe entre les contractions volontaires de votre périnée et les contractions orgasmiques.

Il faut cependant mettre en garde nos chères lectrices contre la lecture hâtive du paragraphe précédent. La musculation pure, mécanique, n'est pas une recette miracle. L'orgasme étant généré par le cerveau, il demande la présence d'une composante érotique dans les sensations, un certain abandon, lâcher-prise. Si vous êtes trop concentrée, il risque fort de ne pas faire son apparition.

Bref, pour apprendre l'orgasme vaginal, il faut trouver une combinaison subtile d'exercices de musculation du plancher pelvien, de lâcher prise mais aussi de masturbation.

Dans la formule PLAISIR vous trouverez tous les ingrédients nécessaires pour apprendre l'orgasme vaginal :

  • des exercices et des appareils de musculation et de developpement de votre sensibilité vaginale ;
  • des exercices favorisant le lâcher-prise et l'érotisation des zones profondes du vagin ;
  • une description détaillée de la masturbation adaptative pour « éduquer » tout en douceur son corps à éprouver l'orgasme vaginal.

Apprendre le lâcher-prise avec la chambre SENSIVAG

L'orgasme vaginal est le couronnement du partage du désir, du plaisir et de l'enivrement dans un acte de tendresse et d'amour. C'est cette force amoureuse non maîtrisable qui vous amène au sommet de l'extase, au septième ciel.

Le lâcher-prise est une condition sine qua non de l'arrivée de l'orgasme vaginal.

Où intervient le lâcher-prise ? Nous avons constaté que les femmes qui atteignent l'orgasme vaginal aiment les sensations et les émotions qui y sont reliées. Elles aiment être pénétrées, elles s'abandonnent à la force de mâle de leur compagnon.

Les exercices méditatifs de lâcher-prise avec la chambre SensiVag de l'appareil de musculation intime vous initient, entre autres, à vous laisser aller, à vous accepter et à accepter l'homme... pour être surprise par un plaisir qui monte jusqu'à l'orgasme.

SensiVag de l'appareil est conçue pour stimuler les parois vaginales par de légères pressions.

En appuyant sur la chambre extérieure, vous faites mécaniquement refluer l'air dans la chambre SensiVag, qui se dilatera et exercera une légère pression sur vos parois vaginales. Vous devrez résistez à cette expansion en contractant vos muscles intimes.

Cette pratique réveille la sensibilité des zones érogènes du vagin, intensifiant les sensations de plaisir pendant l'acte sexuel et favorisant ainsi l'arrivée de l'orgasme par la pénétration intense.

Musclez le périnée pour atteindre l'orgasme vaginal

Kit Plaisir


Kit Geisha

Kit Gravity