Menu

Exercices de Kegel pour femme - Musculation du périnée

Ces exercices ont été élaborés par le Dr. Kegel au début du 20-ème siècle et portent son nom: exercices de Kegel. Le gynécologue a étudié le phénomène d'incontinence urinaire chez les patientes présentant ce problème. La cause résidait de la faiblesse du sphincter urétro-vaginal et des muscles du périnée dans son ensemble. Le traitement qu’il a proposait consistait muscler à le périnée. La rééducation périnéale d’aujourd’hui s’appuie sur les principes des exercices de Kegel.

Sommaire

S'initier à la musculation du périnée avec les exercices de Kegel

 La méthode de gym sexuelle est basée sur les exercices de Kegel. Qu’est-ce que les exercices de Kegel et comment ils aident à muscler le périnée ?

Exercices de Kegel : Les objectifs

L’objectif premier des exercices de Kegel était de prévenir les problèmes de santé liés à l'affaiblissement du périnée, comme l’incontinence urinaire, le vagin distendu ou le prolapsus. La pratique dans des cabinets de rééducation périnéale et des études scientifiques ont relevé que les exercices de Kegel sont aussi bénéfiques pour la vie sexuelle des femmes.

De nombreuses femmes (et leurs conjoints !) connaissent des périodes de frustration sexuelle après avoir accouché, alors qu’elles étaient satisfaites de la qualité des rapports sexuels avant l’accouchement. Elles témoignent de ne plus avoir de sensations vaginales, à cause du fait qu’elles sentent leur vagin distendu. Ce souci est directement lié au relâchement du périnée. La pratique des exercices de Kegel permet de resserrer le vagin et regagner les sensations vaginales.

Les exercices de Kegel sont des exercices de musculation du périnée. Comment les réaliser ?

Exercices de Kegel : technique de base

Le principe de base des exercices de Kegel consiste à contracter et relâcher deux étages des muscles du périnée : le muscle bulbo-caverneux et le muscle releveur de l'anus (voir l’anatomie du périnée). Pour maitriser la technique, il faut acquérir quelques bonnes habitudes qui ne sont pas forcément naturelles : apprendre à contracter les deux étages du périnée en expirant, apprendre à contracter le périnée sans contracter les abdominaux ou les fesses, vérifier qu’on ne bloque pas son souffle.

Pour s'initier à cette pratique et pour rétablir une connexion consciente entre le cerveau et le périnée, il suffit de pratiquer sans accessoires spécifiques. Attention! De nombreux blogs et sites proposent des descriptions très simplifiées, voir erronées. Au mieux, ces pratiques ne donnent aucun résultat probant. Au pire, les femmes souffrant d’une grande faiblesse du périnée verront leur problème s’aggraver.

Exercices de Kegel : comment pratiquer ?

La technique des exercices est très importante et, vous l’avez compris, ne doit pas être sous-estimée.  Dans le cours d'initiation à la Gym sexuelle vous trouverez une explication détaillée des exercices de Kegel qui vous aident à prendre conscience de votre périnée. Ces exercices sont approuvés par des professionnels de la santé.  Le livret Initiation aux exercices de Kegel constitue le point de départ dans la pratique de Gym Sexuelle avec les appareils.

N.B. ! Les véritables exercices de Kegel se pratiquent toujours avec un appareil permettant un retour instantané sur l’effort musculaire. Pour avoir de véritables progrès il faut utiliser des accessoires spécifiques ! Pour les débutantes, l'appareil à laser est idéal puisqu'il capte une moindre contraction du périnée. Pour un niveau de pratique plus avancé, l'appareil de musculation intime permet de muscler le périnée et de développer des sensations sexuelles intenses.

Gare aux faux exercices de Kegel!

 Quels sont les vrais exercices ? Quelles sont les erreurs à éviter ?

Exercices de Kegel : vulgarisation au détriment de la rigueur

De nombreux magazines féminins et sites Internet donnent des explications plus ou moins détaillées sur les exercices de Kegel. Malgré l'abondance de l'information, peu de sources sont fiables pour muscler le périnée.

Attention ! De nombreuses descriptions sont fausses !

Faux exercice 1. On trouve parfois « l'exercice » suivant : bloquer le jet d'urine en cours de miction, et répéter plusieurs fois. Ce n'est pas un exercice de Kegel. Ne le pratiquez pas puisque vous encourez le risque d'attraper une infection urinaire.

Faux exercice 2. Pour repérer les muscles, il faut bloquer le jet d'urine en plein miction. Une fois les muscles repérés, passer à la musculation. Faire chaque jour des contractions identiques pour gagner en force. On trouve également des variantes en modifiant les fréquences de contraction ou l'intensité des contractions, etc. Cette pratique n'a rien en commun avec les vrais exercices proposés par le Dr. Kegel.

Les « exercices » proposés ne permettent que de repérer les muscles superficiels du diaphragme pelvien. Les muscles du releveur de l'anus qui se trouvent plus en profondeur restent inactifs. Or, la sollicitation du releveur de l’anus, un groupe de faisceaux profonds du périnée, est indispensable pour regagner le tonus du plancher pelvien.

Vous pensez que vous faites des exercices de Kegel mais en réalité vous n'en faites pas. Sans surprise, malgré le temps consacré à la pratique, elle n'apporte pas les résultats espérés.

Faux exercice 3. Faire des exercices visant à muscler les abdominaux.

La rééducation abdominale est certes importante, surtout après l’accouchement. Mais ces exercices ne font pas partie des exercices de Kegel qui visent à remuscler le plancher pelvien. En plus, lorsque le périnée est trop affaibli, ils est formellement déconseillé de « faire les abdos ». La musculation prématurée des abdominaux, avant de renforcer le plancher pelvien, créé un risque de descente d’organes.

Faux exercice 4. Répéter l’exercice de contraction du périnée aussi souvent que possible dans la journée, au moins cinq fois par jour. Faire assise, allongée ou debout.

La définition « aussi souvent que possible » est très floue : combien de contractions dans chaque série ? 5-10 ? 100 ? Combien de séries ? Contracter comment : légèrement,  au maximum ? Ce manque de repères ne garantit pas un entraînement optimal, et surtout, une progression dans le temps.

Les exercices de Kegel : quelles sont les bonnes pratiques ?

Méfiez-vous de ces sites qui derrière une apparence de simplicité cachent une incompétence des auteurs par rapport au sujet. En lisant de nombreuses descriptions, je me demande si les auteurs de ces articles ont vraiment essayé de faire les gestes qu’ils préconisent. En comparant plusieurs sources, une évidence s’impose : ces sites se sont copiés les uns sur les autres sans vérifier l’information. Votre santé est entre vos mains, c'est à vous de faire le bon choix.

Apprenez les bonnes méthodes pour muscler votre périnée


Kit Initiation

Kit Découverte

Kit Geisha