Accueil»Périnée femme»Périnée très faible : comment le détecter et y remédier?

Périnée très faible : comment le détecter et y remédier?

Publié le : 1 Avr 2022Catégories : Périnée femme0 Commentaires
Accueil»Périnée femme»Périnée très faible : comment le détecter et y remédier?

Une petite goutte tombe dans votre culotte lorsque vous toussez, éternuez, riez, courez ou sautez ? Vous avez la sensation que votre yoni est large ? Vous ne sentez pas le sexe de votre partenaire pendant les ébats amoureux ? De l’eau rentre dans votre sexe quand vous prenez un bain ou vous baignez dans la piscine ? Ce sont des signes que votre périnée est très faible. Découvrez quels sont les facteurs de relâchement du plancher pelvien et quelle est la démarche à suivre pour retrouver sa tonicité.

Partager sans tabou

Périnée très faible

Symptômes qui indiquent que vous avez un périnée relâché

Comment savoir que votre périnée est très faible ? Si vous répondez « oui » au moins à une de ces affirmations, il est fort probable que votre plancher pelvien a besoin d’être remusclé.

  • Une petite goutte se glisse dans la culotte lorsque vous toussez, éternuez, riez, sautez ou courez.
  • Vous avez une sensation que votre yoni est devenu distendu, flasque, par exemple, après l’accouchement ou à la suite de pratiques sexuelles comme le fisting.
  • Votre partenaire vous avoué de ne ressentir aucune résistance, aucun frottement quand il vous pénètre.
  • Vous ne sentez pas le sexe de votre partenaire ou vous avez l’impression que le sexe de votre partenaire « nage » dans votre yoni.
  • Quand vous prenez un bain ou vous baignez, de l’eau rentre dans votre vagin.
  • Vous ne pouvez pas utiliser des tampons hygiéniques car ils sortent systématiquement de votre vagin.
  • Quand vous réalisez certains mouvements, comme, par exemple, cambrer le dos ou réaliser certaines postures de yoga (notamment la bougie) – de l’air rentre dans le vagin et sort avec des bruits disgracieux. J’appelle ce phénomène “des pets vaginaux”.
  • Vous avez une sensation de pesanteur au niveau de votre bassin (signe d’une descente d’organes).

8 facteurs qui rendent votre périnée très faible

Le périnée subit des pressions, liées en particulier au poids des viscères, à la pression du diaphragme thoracique ou encore au poids du bébé chez la femme enceinte. Le plancher pelvien est programmé pour réagir aux surpressions abdominales et les contrer grâce à une contraction réflexe.

Mais ces reflexes sont parfois perdus, ou empêchés par un certain nombre de facteurs ou d’habitudes.

Le plancher pelvien peut être relâché pendant la grossesse

Au troisième trimestre, près de la moitié des femmes connaissent des fuites urinaires à la suite de l’augmentation de la pression sur le plancher pelvien. Cette pression est due à une augmentation de la taille de l’utérus, du poids du bébé et du liquide amniotique. Les facteurs hormonaux sont également susceptibles à l’épuiser.

Les muscles périnéaux se distendent pendant l’accouchement

L’accouchement affaiblit les muscles du périnée, d’autant plus lorsque le bébé est gros. Les risques sont accrus dans le cas de plusieurs grossesses.

Le surpoids affaiblit le plancher pelvien

Pour un IMC supérieur à 40, le risque d’apparition de fuites urinaires semble se multipler par un facteur de 5 ou 6 (1).

Le tabac est un facteur à risque

Les grosses fumeuses qui souffrent d’une toux chronique sont susceptibles à avoir leur périnée très faible. La toux engendre une surpression intra-abdominale qui pousse sur le périnée, ce qui l’épuise à terme.

(Voir le mécanisme dans l’article « Comment contracter le périnée »)

La constipation peut rendre votre périnée relâché

Par le fait de pousser quand vous allez aux toilettes vous appuyez sur votre plancher pelvien. Si la constipation est chronique, les gestes répétitifs de poussée forte et prolongée affaiblissent votre périnée à long terme.

Le fait soulever et porter des charges lourdes (sac de courses, enfant…)

Si vous soulevez et de portez des charges lourdes, sans protéger le périnée, vous courez un risque d’affaiblissement des muscles périnéaux. Pour créer une impulsion nécessaire qui permet de soulever un poids, on a tendance à bloquer son souffle. Or, ce mouvement induit une pression supplémentaire sur les viscères et le plancher pelvien. Plusieurs répétitions de ce geste dans la vie quotidienne tendent à rendre votre périnée relâché.

Des exercices pour les abdominaux sans respecter quelques règles de respiration

Il existe un nombre de mouvements néfastes pour le périnée quand on réalise des exercices pour les abdominaux. Sur le plan anatomique, tout mouvement qui fait descendre le diaphragme thoracique activement et pousser le hamac pelvien vers le bas au moment de l’effort des abdominaux est à bannir.

Plus précisément, la consigne « inspirez, gonflez le ventre, puis expirez, rentrez le ventre » comporte un risque de distendre votre périnée. Si on rentre le ventre au-dessus du nombril ou au-dessous en resserrant les côtes, on crée une pression intra-abdominale qui pousse sur le plancher pelvien et l’affaiblit à terme.

La ménopause est un facteur susceptible de rendre votre périnée très faible

La ménopause est associée à des carences en œstrogènes qui diminuent le tonus du périnée. Il est donc essentiel pour les femmes ménopausées de maintenir des muscles périnéaux en forme en les sollicitant régulièrement.

5 Etapes à suivre pour remuscler un périnée relâché

Mon Intimité vous propose une démarche complète pour retrouver la tonicité initiale de votre plancher pelvien, organisée en 5 étapes.

1. Réaliser un auto-test de la force du périnée et évaluer vos connaissances

Une séance gratuite d’une heure vous fait évaluser vos connaîssances, découvrir des aspects méconnu du périnée et réaliser un auto-test de sa force.

2. Découvrir toutes les zones musculaires de votre périnée et apprendre à les contracter

Il s’agit du parcours « Faire connaissance de son périnée en 5 jours » au cours duquel vous

  • apprenez à sentir et contracter chaque groupe musculaire qui compose le périnée en réalisant des mouvements précis,
  • décortiquez comment respirer pour ne pas entraver les contractions du plancher pelvien,
  • différenciez le travail des muscles périnéaux e des autres muscles comme les abdos, les fessiers et les cuisses,
  • réalisez un exercice de gymnastique hypopressive qui permet de soulager le diaphragme périnéal affaibli et de le préparer aux exercices de musculation,
  • apprenez comment organiser vos séances d’entrainement pour muscler votre plancher pelvien chez vous en toute autonomie.

3. Activer les muscles du périnée, même les plus profonds et les plus difficiles à maîtriser

Intégrée dans le parcours Plaisir, cette étape vous permet d’activer votre plancher pelvien à l’aide de l’appareil Laser Feedback. En complément, vous portez une boule de geisha spécialement conçue pour solliciter efficacement vos muscles périnéaux.

4. Tonifier le plancher pelvien pour retrouver la sensation de votre yoni serré

Après avoir activé votre périnée, vous passez à l’étape suivante qui consiste à le tonifier en profondeur. Grâce à l’utilisation des accessoires Gravity vous parviendrez à contracter les zones les plus profondes, les plus difficiles à sentir, pour obtenir la sensation de votre vagin (re)serré. Cette étape fait partie intégrante du parcours Plaisir.

5. Intensifier les sensations de jouissance en musclant davantage votre périnée et en réalisant des massages du yoni avec notre appareil Kegel AIR

La dernière et ultime étape du parcours Plaisir consiste à muscler le plancher pelvien en utilisant le principe de résistance à l’effort, avec la gaine Kegel. Nous orientons cette étape vers l’exploration des sensations de plaisir que les contractions du périnée vous procurent. En parallèle, nous proposons des pratiques d’auto-massage du yoni avec la chambre AIR qui vous amène à la découverte des sensations de plaisir profond.

Le périnée peut être affaibli après la grossesse et l’accouchement, par une toux chronique, par certains gestes au quotidien ou encore par des exercices pour les abdominaux incorrectement réalisés. Son relâchement est à l’origine des fuites urinaires, des « pets vaginaux » ou d’une manque de sensations dans la vie sexuelle. Une démarche de musculation du plancher pelvien proposée par Mon Intimité vous aide à vous débarrasser des fuites urinaires et d’autres symptômes d’un périnée très faible. En renforçant vos muscles périnéaux, vous intensifierez également les sensations sexuelles voluptueuses.

Continuer à documenter sur le périnée

Ressources bibliographiques utilisées:

[1] Élodie Ruch. Incontinence urinaire chez les femmes enceintes obèses : prévalence, caractéristiques et prise en charge par les professionnels de santé assurant le suivi de grossesse. Gynécologie et obstétrique. 2017.

Suivez-nous pour être informée sur la musculation du périnée

Laisser un commentaire

2 × cinq =

+3000
CLIENTES

ont déjà fait confiance à Mon Intimité

Découvrez les parcours Confiance, Tonicité et Plaisir

DÉCOUVRIR