Accueil»Plaisir sexuel»Orgasme féminin : un guide inédit de la jouissance des femmes

Orgasme féminin : un guide inédit de la jouissance des femmes

Publié le : 21 Avr 2022Catégories : Plaisir sexuel0 Commentaires
Accueil»Plaisir sexuel»Orgasme féminin : un guide inédit de la jouissance des femmes

L’orgasme féminin est le couronnement du partage de désir, de plaisir et d’enivrement dans un acte de tendresse et d’amour. Nous nous exprimons plus librement au sujet de la jouissance. Mais de multiples zones d’ombre persistent encore. Certaines idées répandues, voire des clichés sur la capacité orgasmique des femmes peuvent vous bloquer l’accès à ce délice. Notre guide met en avant les faits méconnus et vous dévoile les secrets les plus gardés de l’extase des femmes. 

Partager sans tabou

Orgasme féminin

Orgasme féminin : apprenez à chevaucher la vague orgasmique

Les femmes, surtout en avançant dans l’âge, souhaitent connaître une jouissance profonde, communément définie comme « l’orgasme vaginal ». Certaines me parlent de leur envie d’atteindre « l’orgasme utérin ». Un petit nombre de femmes mentionnent l’orgasme qui se répand comme une vague dans le corps entier. Vous découvrirez plusieurs détails inédits sur l’orgasme vaginal dans cet article spécialement dédié à la nature de l’extase>>.

En finir avec le clivage “clito vs vaginale”

La vaste majorité des femmes se définissent comme étant « clitoridienne ». Il existe même un mouvement qui affirme que les femmes prennent beaucoup de plaisir principalement par la stimulation du clitoris, qu’elle soit externe ou interne.

Je propose de sortir des vieux débats « clitoridien vs vaginal » et de laisser tomber sans aucun regret ni culpabilité la vision de Fred de l’orgasme féminin par pénétration vaginale uniquement. Des sexologues mettent en avant le concept de « complexe clito-urétrovaginal », défini comme les interactions entre le clitoris, l’urètre et la paroi vaginale antérieure. La sollicitation de cette zone érogène élargie, à la fois interne et externe, est une source de jouissance profonde.

Vague orgasmique

L’orgasme féminin serait comme une vague plus ou moins profonde. Cette vague peut se concentrer sur une zone sexuelle, par exemple, en procurant un plaisir aigu concentré autour de la région du clitoris. Le périnée, véritable acteur du plaisir, peut se contracter de manière incontrôlée et amplifier les sensations extatiques. C’est d’autant plus vrai si les muscles du périnée sont tonifiés !

Par d’autres moments, la vague orgasmique se traduira par des ondulations de votre yoni. Le tiers inférieur du vagin va se resserrer fortement et se relâcher, en procurant des sensations de plaisir délicieuses à vous et à votre conjoint.

Elle ira peut-être jusqu’à faire frétiller votre utérus. Ce dernier montera puis descendra et se contractera comme pendant l’accouchement. Ces pulsations créent un effet de pompe qui aspire le sexe de l’homme. Les battements de l’utérus produisent des sensations de jouissance inoubliables chez les deux amoureux.

Enfin, la vague orgasmique peut remplir votre corps entier, en faisant palpiter vos viscères et en créant une résonnance dans votre cœur et votre cerveau.

Femme multi-orgasmique

Les sensations orgasmiques peuvent être prolongées et durer jusqu’à 30 minutes ! Il s’agit de vagues orgasmiques multiples qui affluent, se propagent dans toutes les parties du corps, puis refluent… pour revenir à nouveau. Ces sensations voluptueuses sont incomparables à d’autres sensations. Elles procurent un sentiment d’être délicieusement comblée, jusqu’à un assouvissement complet et amènent une libération émotionnelle profonde.

Peu de femmes le savent et s’arrêtent après avoir atteint le premier sommet de jouissance. Si vous éprouver un orgasme, il n’y a aucun obstacle pour en connaître plusieurs, sauf vos propres croyances limitantes.

Développer sa capacité orgasmique

Toute femme, quel que soit son âge, est en capacité à chevaucher sa vague orgasmique et en connaître plusieurs ! Nul n’a besoin d’avoir une prédisposition particulière. Cela s’apprend par la pratique.

Le parcours Plaisir offre une combinaison d’exercices pour le périnée et des pratiques visant à explorer les nuances de votre jouissance. Il combine les secrets auxquels j’ai été initiées par mes Maîtres, des pratiques de Yoga Tantrique et les connaissances modernes sur l’anatomie et la psychologie du plaisir féminin.

Ne plus simuler l’extase

Les femmes ayant des difficultés à atteindre l’orgasme font parfois le choix de le simuler. Plus de la moitié des femmes avouent avoir déjà feint l’extase et une femme sur 10 admet de le faire régulièrement. Pourquoi cacher la vérité ?

Préserver l’égo masculin semble être le premier facteur motivant. La pudeur est un deuxième facteur. Les femmes ont tendance mettre leur plaisir au second plan. Par exemple, près de la moitié des femmes réalisent rarement leurs fantasmes et elles sont 39 % à ne pas oser dévoiler leurs goûts et préférences à leur partenaire.

Dans cet article je vous offre 3 stratégies pour dépasser les tabous persistants et concocter votre propre recette de l’orgasme féminin (et ne plus le simuler)>>.

Expérimenter encore et toujours

Osez introduire des jeux, de nouvelles techniques, positions et pratiques dans le répertoire intime de votre couple. C’est la seule façon de savoir ce que vous aimez véritablement et de combler vos désirs.

Erotisez votre yoni, dès votre plus jeune âge et tout au long de votre vie. Les femmes pratiquant la masturbation atteignent plus facilement les sommets du plaisir pendant ébats amoureux. Variez les façons dont vous vous stimulez. La diversité des auto-caresses réveille les parties endormies de votre sexe et vous initie à la profondeur de la vague orgasmique.

Cultiver le lâcher-prise

Le fait de courir auprès de l’orgasme nous en éloigne. La nature de l’extase implique savoir s’abandonner à l’autre et au plaisir. Le lâcher-prise s’avère difficile pour beaucoup de femmes. Mais la capacité à accepter l’énergie sexuelle qui vous transporte ailleurs s’apprend et se cultive.

Muscler son périnée

Les contractions volontaires du périnée favorisent l’arrivée de l’orgasme. Mais la plupart de femmes ont leur périnée affaibli. Elles ne parviennent pas à contracter suffisamment fort leur périnée pour déclencher les contractions orgasmiques involontaires. Activer son périnée va de pair avec l’activation du potentiel (multi) orgasmique qui sommeille dans le corps de chaque femme!

Orgasme féminin dans un scénario sexuel standard

Aujourd’hui l’orgasme féminin semble être au centre des relations sexuelles. Entre 62% et 87% des femmes trouvent que leur partenaire actuel est attentif à leur plaisir. Bien que les hommes veuillent sincèrement procurer du plaisir aux femmes, ils n’ont pas toujours la connaissance comment s’y prendre. Un grand nombre de femmes peinent encore à atteindre le septième ciel lors des rapports intimes.

Un script standard

Nos esprits sont profondément marqués par l’héritage judéo-chrétien et par les images véhiculées par les médias. Le rapport sexuel « classique » se déroule comme suit : les préliminaires, la pénétration, l’orgasme masculin et la fin du sexe.

Dans ce modèle, la performance de l’homme se résume par “donner” du plaisir aux femmes en gardant leur érection et en durant longtemps.

Fossé orgasmique

Les hommes et les femmes ne sont pas égaux en matière de plaisir. En France, une femme sur quatre déclare ne pas avoir joui au cours de son dernier rapport sexuel, comparativement à 14% des hommes. Pour combler cet écart en termes de jouissance entre les femmes et les hommes, il est impératif de reconsidérer les rôles établis.

5 clés de jouissance à deux

Découvrez 5 clés pour réécrire le script de l’acte amoureux, jouir avec votre partenaire et pimenter vos relations>>.

Dire et faire ce que vous désirez

Aujourd’hui, seulement une femme sur deux déclare qu’elle prend souvent l’initiative de l’acte sexuel (53%). Les autres ne le font que rarement, voire jamais (44%)

Autorisez-vous de prendre l’initiative et d’éduquer votre partenaire en lui expliquant vos désirs et vos sources de jouissance. Les scientifiques nomment cette qualité “assertivité sexuelle”. Mettez tous les chances de votre côté pour éprouver un maximum de plaisir et connaître l’extase avec votre partenaire.

“Pénétration intense”

Trois types de stimulations peuvent déclencher un orgasme féminin : des frottements du pénis contre la paroi vaginale par les « va-et-vient », la sensation d’être remplie et la stimulation directe des zones érogènes.

Les femmes peuvent intensifier la sensation de réplétion en musclant leur périnée. En effet, l’excitation sexuelle se traduit par un afflux du sang dans les parois vaginales (« érection féminine ») et le gonflement de ces derniers. Un périnée tonifié agira comme une gaine contenant votre « érection féminine ». Cela vous offrira une excitante sensation de réplétion. Votre partenaire ressentira un resserrement autour de son lingam et appréciera lui aussi cette pénétration intense.

Contracter le périnée pour intensifier les sensations extatiques

L’orgasme de la femme peut être induit par les contractions des muscles du périnée. La maîtrise du plancher pelvien est un pas essentiel pour réveiller et intensifier les sensations vaginales. Le plaisir vaginal et l’orgasme féminin se construisent progressivement. A chaque séance de musculation du périnée vous renforcez les muscles du plancher pelvien. Vous rétablissez aussi le lien entre les contractions volontaires du périnée d’une part et les contractions involontaires de la vulve, du vagin, de l’utérus et du périnée d’autre part.

Faire onduler votre yoni

Apprenez à contracter et relâcher les muscles du périnée et des abdominaux de sorte à procurer une sensation d’ondulation de votre yoni autour de son  lingam. Cette maîtrise des muscles du petit bassin lui procurera un plaisir inoubliable. Les secrets de cette virtuosité sont transmis dans les traditions du Yoga tantrique et du Tao. Ce niveau de maîtrise devient accessible à toutes les femmes grâce aux connaissances précises de l’anatomie et aux appareils de musculation du périnée modernes.

“Happer” et “aspirer” son sexe

Chaque femme peut apprendre à « happer » et aspirer le sexe de leur conjoint en contractant les muscles plancher pelvien et en utilisant une technique de respiration spécifique. Ce mouvement stimule l’afflux sang vers la verge et donc s’avère bien utile en cas de pannes d’érection. Même si votre conjoint n’en souffre pas, cette technique est intéressante pour enrichir votre répertoire de jeux érotiques et pimenter vos sensations.

La plupart des femmes recherchent intuitivement une forme de jouissance associée à un relâchement profond et à une sensation de « satiété ». La maîtrise de certains mouvements du périnée en combinaison avec certains types de respiration amène cet orgasme féminin profond tant recherche. N’attendez pas que l’homme soit capable d’assouvir tous vos désirs. Musclez votre périnée et explorez le potentiel orgasmique de votre corps, seule et à deux.

Découvrez aussi notre guide du périnée féminin>>.

Suivez-nous pour être informée sur la musculation du périnée

Laisser un commentaire

trois × cinq =

+3000
CLIENTES

ont déjà fait confiance à Mon Intimité

Découvrez les parcours Confiance, Tonicité et Plaisir

DÉCOUVRIR