Partager sans tabou

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les boules de geisha sont désormais en vente non seulement dans les boutiques de sex-shops mais aussi dans les pharmacies et les parapharmacies. Il en existe plusieurs modèles, formes et couleurs. Elles sont vendues par lots de 2, 3, 5 ou plus. Elles sont avec ou sans fil, avec ou sans une bille qui vibre à l’intérieur, connectées et télécommandables ou sans aucune composante « high-tech ».

A quoi servent-elles ? Quelles boules de geisha choisir ? Apporteront-elles les résultats escomptés ? Mon Intimité vous fournit des explications.

A quoi servent les boules de geisha ?

L’engouement pour les boules de geisha a commencé avec l’arrivée des sex-shops en ligne et s’est intensifié après la sortie du film « Cinquante nuances de Grey».

Pourtant, les boules de geisha n’ont pas été inventées par les fabricants de sex-toys !

Cette pratique est millénaire. Les premières boules étaient en pierre semi-précieuse, souvent du jade. L’utilisation d’un œuf de pierre était maintenue secrète. Celles qui maîtrisaient cette technique gardaient leurs organes sexuels aussi fermes et vigoureux que ceux des jeunes filles vierges. Les geishas étaient connues pour une très bonne maîtrise sexuelle.

C’est justement ces deux points qui nous intéressent…

Boules de geisha, quelle utilité ?

Le choix des boules de geisha ne manque pas : plusieurs modèles, nombreux fabricants, des couleurs, des textures, des formes… Du point de vue de l’utilité, je distingue les boules de geisha « sex-toys » et les boules de geisha pour la rééducation périnéale.

Boules de geisha sex toys, à la recherche du plaisir féminin

Les boules de geisha sex-toys sont traditionnellement par deux, reliées entre elles par un bout de caoutchouc ou un fil plastifié assez épais et possédant un fil pour les retirer. Dans cette famille de boules, j’ai identifié trois utilisations possibles.

Boules de geisha comme un gode ou un vibromasseur

Certains vendeurs proposent d’utiliser ce type de boules comme un gode ou un vibromasseur. En effet, elles sont comparables à ces deux objets d’autostimulation. Elles sont assez grosses. Leur diamètre varie entre 3.5 et 4.5 cm. La longueur de cet ensemble varie entre 7 et 10 cm en moyenne, sans compter la longueur du fil.

Je reste dubitative quant à l’utilité réelle de remplacer le gode et le vibromasseur par ces boules de geisha. Car leur utilisation s’avère moins pratique.

Boules de geisha avec des billes qui vibrent

D’autres fabricants et vendeurs préconisent de porter leurs boules de geisha pour éprouver du plaisir et des orgasmes. Certains modèles possèdent une ou deux billes qui sont censées vibrer. Ces micro-vibrations induiraient le plaisir vaginal quand on marche.

J’ai testé un modèle avec une bille à l’intérieur… et je n’ai pas eu de sensations promises ! Après avoir récolté plusieurs témoignages similaires, j’ai conclu qu’il s’agirait plutôt d’une démarche marketing que d’une réelle plus-value pour le plaisir féminin.

Boules de geisha télécommandables

Enfin, certains vendeurs proposent d’utiliser les boules de geisha télécommandables comme un objet érotique qui stimule l’excitation par le sentiment de transgresser les règles de «bonne conduite». Certains couples ont témoigné d’avoir pimenté leurs sensations dans des lieux publics comme un bar ou un restaurant. La femme portait les boules et l’homme utilisait la télécommande pour activer ou désactiver les vibrations.

Avez-vous expérimenté ce type de boules ? Laissez vos témoignages en bas de l’article.

Boules de geisha ne sont pas un simple sex toy

En conclusion, les boules de geisha ne sont pas un sex toy dans le sens classique du terme. Elles ne procurent pas toutes du plaisir de manière directe. En revanche, elles peuvent contribuer au plaisir féminin, à condition de savoir comment les utiliser !

Boules de geisha pour rééducation périnéale

La deuxième famille des boules de geisha regroupe les boules, les cônes et les poids pour rééduquer le périnée. Elles sont en vente sur des sites spécialisés en rééducation périnéale, dans certaines pharmacies et parapharmacies ou sur Amazon. Ces accessoires sont en général plus adaptés à des fins de « remise en forme » du périnée. Certains modèles sont plus confortables et efficaces que d’autres.

Cônes vaginaux

Les cônes sont conçus dans un objectif précis de traiter les fuites urinaires et de rééduquer le périnée après l’accouchement. Ils sont vendus par lots de 5 ou plus. Le poids de ces dispositifs augmente progressivement. Par exemple, la marque le coffret de la marque Nurse Hatty contient 10 cônes, de poids de 25gr à 165gr.

Les fabriquant des cônes préconisent de porter un cône de votre choix au cours de la journée. Vous commencerez par un cône léger et de passerez progressivement à des poids plus lourds.

La forme conique permet de proposer des accessoires de poids supérieurs, sans augmenter leur diamètre (qui est plus facile à retenir).

Les cônes sont conçus avec un fil, afin de faciliter leur retrait. En contrepartie, le fil peut s’avérer gênant : il peut frotter contre les parois sensibles du vagin et les lèvres et provoquer des petites irritations.

Boules de geisha « rééducation »

On trouve dans la famille des boules de geisha à des fins de rééducation périnéale trois types de modèles :

Des boules de geisha similaires à celles vendues dans les sex-shops. Il s’agit de deux boules reliées entre elles, avec un fil pour les retirer. Leur taille est comprise entre 3-4 cm de diamètre et 7-10 cm de longueur (sans fil). Leur poids varie en moyenne entre 60 et 80gr. Cependant, porter deux grandes boules de cette taille peut devenir vite un exercice gênant ! Je conseille de privilégier des modèles d’une boule unique, de préférence sans fil.

Il existe également des modèles avec une (ou deux) bille(s) à l’intérieur, par exemple, la marque Tracy’s Dog. Les fabricants et certains professionnels de rééducation périnéale préconisent que les micro-vibrations des billes stimulent les contractions du périnée, en contribuant au renforcement du celui-ci.
J’ai porté un modèle afin de tester l’effet des vibrations. Je me suis aperçu que le fait de marcher n’induit que rarement des mouvements de la bille. Il faut courir ou sauter pour que la bille bouge. En somme, je reste sceptique quant à l’intérêt pratique de ce modèle, même si les arguments « théoriques » semblent intéressants.

Enfin, il existe des coffrets de boules de geisha seule, sans fil et sans bille. En moyenne, leur taille varie entre 3 et 3.5cm et le poids est compris entre 25 et 120 gr. Certaines marques proposent un dispositif de fil amovible, comme par exemple, Paragon Physique Kegel Exercice System. Les boules de geisha Mon Intimité vendues dans notre boutique (Parcours Confiance, Tonicité ou Plaisir) appartiennent à ce groupe.

En effet, après plusieurs années de pratique, j’ai constaté qu’une boule de geisha seule, sans fil et sans bille, assez petite (entre 2.5 et 3cm) et lourde (70-90gr) reste la plus optimale pour contribuer à une bonne santé de votre périnée.

L’exercice pour les débutantes consiste à insérer une boule et à la porter au cours de la journée. Mais attention ! Il ne suffit pas de porter la boule comme un tampon hygiénique. Il faut contracter régulièrement son périnée pour en sentir des effets bénéfiques !

Boules de geisha, principe de fonctionnement

Différents modèles de boules pour la rééducation périnéale s’appuient sur différents principes de fonctionnement.

Les cônes vaginaux partent de l’hypothèse qu’en portant des cônes de plus en plus lourds, vous améliorez la tonicité des muscles du périnée. C’est un choix très intéressant. Le seul bémol reste la gêne provoquée par le fil, dans certains modèles.

Les boules de geisha avec une bille qui vibre se basent sur l’hypothèse que lorsque vous marchez ou réalisez d’autres mouvements dans la vie quotidienne, vous induisez des micro-vibrations de la bille. Ces dernières améliorent la proprioception et contribuent au renforcement des muscles du plancher pelvien. Dans la pratique, cependant, j’ai ressenti très peu d’effet en portant ce modèle.

Les boules de geisha seule, sans fil et sans bille doivent être portées au cours de la journée, en contractant activement le périnée.

L’avantage de ce modèle est justement dans l’absence du fil qui ne frotte pas les parties génitales sensibles. Également, vous pourrez, à des stades plus avancés d’apprentissage, d’essayer de la faire bouger à l’intérieur de vous sans que le fil vous gêne ou empêche la boule à bouger.

Certaines femmes appréhendent que la boule puisse être coincée à l’intérieur de leur corps. En réalité, il est très facile d’apprendre à retirer les boules lorsqu’elles ne possèdent pas de fil. Il suffit de s’accroupir et de pousser. Par ailleurs, c’est un exercice qui aide à se préparer à l’accouchement.

Les débutantes qui l’appréhendent peuvent toujours mettre la boule dans un préservatif. Après avoir appris à l’expulser, elles pourront la porter sans crainte.

Boules de geisha, quels résultats ?

De nombreux professionnels recommandent désormais l’utilisation de boules de geisha pour compléter les séances de rééducation périnéale. Nous recevons de plus en plus des appels de clientes souhaitant se procurer de boules de geisha pour « faire de la rééducation à la maison ».

Mais l’utilisation des boules de geisha sans un apprentissage de bons réflexes et mouvements de contraction du périnée risque ne pas vous apporter les résultats attendus.

Les boules de geisha sont un outil intéressant pour compléter vos séances de rééducation périnéale, votre pratique de musculation du périnée ou pour faire durer vos acquis dans le temps. Mais elles ne doivent en aucun cas remplacer ce travail indispensable.

En effet, il est important de prendre conscience des muscles du périnée, apprendre les mouvements de contraction/relâchement du plancher pelvien et d’intégrer les bases de respiration.

Quelles boules de geisha choisir ?

Vous avez pris la décision de vous procurer de boules de geisha. Avez-vous une idée précise de comment s’y prendre : où les acheter ? Quel modèle choisir ? Quels critères prendre en compte ? Il y a tant de question à se poser pour que cet achat vous procure une satisfaction entière !

Tout d’abord, quel est votre objectif? Pour quelles raisons achetez-vous ces fameuses boules? Voulez-vous en faire un usage d’objet de jeu érotique? Souhaitez-vous raffermir votre périnée? Désirez-vous mieux connaître les capacités de votre corps à vous procurer du plaisir?

Si votre motivation première est de tonifier votre plancher pelvien, voici 7 conseils de Mon Intimité pour choisir les boules de geisha adaptés.

1 Evitez les boules de geisha sex-toys, elles ne sont pas adaptées pour la musculation du périnée ou la rééducation périnéale

En effet, ces boules sont trop grosses et trop légères. Souvent leur qualité est très médiocre : elles peuvent contenir des phtalates (des substances cancérigènes), leur surface est poreuse (donc, elles peuvent accumuler des bactéries) et elles sont souvent formées de deux sphères collées entre elles (la présence de la colle représente un risque d’irritation et d’allergies).

2 La rééducation périnéale ou la musculation du périnée se pratiquent avec une boule de geisha, et non pas deux

Porter deux boules de geisha reliées par un cordon s’avère gênant, anatomiquement parlant. Une boule suffit. En plus, une telle boule doit posséder un fil très souple pour la retirer, voire ne pas avoir de fil du tout, pour ne pas frotter les muqueuses sensibles du vagin et des lèvres.

3 La boule de geisha que vous porterez ne doit pas être trop grosse

Si la boule de Geisha que vous portez est grosse, il serait trop facile de la retenir. Le canal vaginal est naturellement assez étroit pour ne pas la laisser tomber. Plusieurs clientes s’étonnent de ne pas voir leur boule de geisha « tomber ». C’est tout à fait normal. Il est plutôt anormal ne pas pouvoir retenir une boule de geisha, cela signifie que le périnée est trop affaibli !

Une boule trop grande pourrait même créer des sensations désagréables lorsqu’on la porte ! Le diamètre optimal d’une boule de geisha varie entre 2.5 et 3.5 cm.

4 La boule que vous portez ne doit pas être trop légère

Si c’est le cas, il serait trop facile de la retenir ! Dans le cadre des exercices de rééducation périnéale, le poids optimal d’une boule de geisha varie entre 60 et 120 grammes. Le choix du poids adapté se fait en fonction de l’état de votre périnée et des exercices que vous comptez faire.

5 Les billes à l’intérieur de boules de geisha ne sont pas indispensables

Les fabricants des boules avec une bille qui vibre affirment que les micro-vibrations améliorerait la proprioception contribuent au renforcement des muscles du plancher pelvien. Il s’avère en pratique que les mouvements les plus courants comme la marche ne sont pas suffisants pour faire bouger la petite bille à l’intérieur de la boule de geisha.

La conclusion de Mon Intimité est que ce modèle n’est pas plus efficace que le port actif d’une boule de geisha ou d’un cône vaginal.

6 Contrôlez la qualité de la matière et l’étanchéité des boules de geisha

Vous porterez votre boule de geisha à raison de 2-3 heures par jour. Il est essentiel d’opter pour une boule en matériaux non-allergènes. Le modèle de votre choix doit être conçu pour rester en contact prolongé avec les muqueuses du vagin sans provoquer d’irritations.

Les boules de geisha doivent être complètement lisses. Vérifiez que les boules ne sont pas constituées de deux sphères collées entre elles. La colle représente un risque d’irritation et d’allergies et la jonction est un endroit où les bactéries s’accumulèrent facilement.

Vérifiez que les boules sont étanches pour éviter tout risque d’accumulation de bactéries. En particulier, vérifiez que la jonction entre le fil et la boule est complétement lisse (si vous optez pour un modèle avec un fil)

7 Vérifiez si le vendeur vous propose des consignes d’utilisation des boules de geisha

Lorsque vous achetez un équipement sportif, vous vous intéressez naturellement aux exercices vous allez faire avec. Les boules de geisha est un accessoire de rééducation et de musculation du périnée.

Il ne suffit pas d’insérer une boule et de la porter comme un tampon hygiénique. Il est important de réaliser des exercices – contracter et relâcher le périnée, contracter différents faisceaux qui constituent le périnée, etc… C’est une condition sine qua non pour obtenir les résultats escomptés.

Boules de geisha dans la boutique Mon Intimité

Après une revue presque exhaustive de modèles existants (plus de 20 de marques !), j’ai conclu qu’aucune solution ne me convenait. Les boules existantes sur le marché étaient soit trop légères, soit trop grosses. Certains modèles ont été écartées pour des raisons d’hygiène, car elles n’etaient pas étanches. D’autres possédaient un fil rigide qui frottaient les parties sensibles du vagin (lèvres, urètre…).

Pour cette raison, j’ai collaboré avec un sous-traitant pour créer un modèle conforme à ma vision. Actuellement, le coffret comporte 2 boules : une grande boule de 3.5 cm de diamètre, dont le poids est de 80 grammes ; et une petite boule de 3cm dont le poids est de 77 grammes.

Les boules de geisha sont intégrées dans les parcours Confiance, Tonicité et Plaisir. Elles vous accompagneront dans l’étape « Activer » et dans les pratiques avancées des étapes « Tonifier » et « Intensifier ».

Etape Activer – activer le périnée au quotidien

Si vous avez un périnée affaibli après l’accouchement ou plusieurs années sans rééducation périnéale, ou si vous souffrez de la béance vaginale, vous choisirez la grande boule. Vous la porterez au cours de la journée, sans oublier d’activer régulièrement votre périnée. Après avoir progressé, vous la remplacerez par la petite boule.

Si votre périnée est déjà assez tonique, vous opterez pour la petite boule.

Dans tous les cas, le port de la boule de geisha complètera vos entraînements avec l’appareil laser feedback.

Certaines clientes ont parfois peur de ne pas pouvoir extraire la boule de geisha sans fil. Rassurez-vous : je propose une description des consignes précises sur la façon à l’expulser, et des astuces pour débuter. Le but de la pratique des boules de geisha est d’acquérir une maîtrise de son périnée. La peur de ne pas pouvoir extraire la boule se dissipe complètement avec l’avancement dans la pratique.

Etape Tonifier – acquérir une maîtrise du périnée avec les boules de geisha

Les exercices avec les boules de geisha proposés dans l’étape « Tonifier » favorisent le développement la sensibilité vaginale. La pratique avancée consiste à faire bouger la boule de haut en bas et de bas en haut en dissociant les différents faisceaux qui composent le plancher pelvien.

Dans la plupart des cas, les femmes qui débutent ne ressentent pas la boule à l’intérieur d’elles. Mais en persévérant, elles arrivent à sentir comment elle glisse vers le bas ou vers le fond du vagin, sous l’effet des contractions des muscles du périnée.

Cette pratique favorise un plaisir vaginal plus intense.

Etape Intensifier – apprendre l’ « onde vaginale » et intégrer des mouvements acquis avec les boules de geisha dans les relations intimes

L’étape « Intensifier » propose de peaufiner votre maîtrise des muscles du plancher pelvien et d’intégrer les mouvements du périnée dans votre répertoire intime.

La musculation du périnée avec l’appareil Kegel Air, combinée avec la dissociation des faisceaux du plancher pelvien vous permettra de pratiquer l’« onde vaginale ». C’est le sommet de la maîtrise des muscles intimes.

Avez-vous trouvé cet article utile?

Partager sans tabou

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •