Bookmark and Share

Périnée et pénétration intense

Trois sensations contribuent au plaisir vaginal et au déclenchement de l'orgasme :

  • le frottement du pénis de l'homme contre la paroi vaginale,
  • la réplétion ou la sensation d'être remplie,
  • la percussion de zones érogènes du vagin par le pénis.

Souvent, seules les quelques premières pénétrations sont intenses. Ensuite, le vagin se dilate trop et la sensation de réplétion disparaît. Le plaisir n'est plus le même, il est plus fade, incomplet, il manque quelque chose.

Dans cette quête de réplétion, le mythe de la taille de l'organe mâle s'est imposé. Seul l'homme « bien membré » est capable d'assouvir le désir féminin d'être remplie.

La vraie cause de ce plaisir incomplet est le manque de tonicité des muscles du périnée. Le périnée n'est pas assez fort pour agir comme une gaine contenant l'intumescence des tissus érectiles. Au lieu de se resserrer autour du pénis, le vagin se dilate.

Si vous souhaitez garder la sensation d'être remplie, surtout avec un partenaire dont le sexe n'est pas énorme, vous devez tonifier votre plancher pelvien.

Un périnée fort accentuera votre érection féminine et vous permettra de la maintenir tout au long de l'acte sexuel. Les contractions volontaires du plancher pelvien autour du pénis augmenteront la sensation de réplétion, comme les sensations de frottement et de percussion.

Pour l'homme, l'intensité des sensations s'accroitra également. En vous pénétrant, il sentira un resserrement de votre vagin autour de son sexe. C'est nettement plus excitant pour les hommes de sentir un vagin serré au lieu d'un vagin distendu qui donne l'impression de faire des mouvements « dans du beurre » !

Pour muscler votre périnée, Monintimité vous recommande de démarrer les exercices avec le kit découverte.